Le service civique

Mise à jour : 17 décembre 2015

Plébiscité par les jeunes volontaires, le service civique porte les valeurs de la République et de la citoyenneté.

Le Président de la République et le Gouvernement engagent une nouvelle étape dans le développement du service civique qui doit pouvoir accueillir tous les jeunes le souhaitant. L’objectif national est que le nombre annuel de volontaires atteigne les 170 000 jeunes en 2017 (contre 85 000 cumulés sur la période 2010-2014). La mobilisation en faveur du service civique doit être exemplaire. Il en va de la cohésion des territoires et de leurs habitants.

En effet, le service civique permet l’engagement citoyen des jeunes afin de favoriser le vivre ensemble. Il bénéficie aux jeunes volontaires mais aussi à la population toute entière, et tout particulièrement à nos concitoyens qui en ont le plus besoin, dans le cadre de missions d’intérêt général réalisées dans les secteurs de l’éducation, de la culture, du sport, de l’environnement ou encore de la solidarité en France ou à l’étranger.

Le service civique est ouvert à tous les jeunes âgés de 16 à 25 ans. La seule condition à remplir pour un jeune intéressé est celle d’être motivé. D’une durée comprise entre 6 à 12 mois, les missions peuvent relever de 9 domaines (intervention d’urgence, solidarité, culture et loisirs, santé, développement international et humanitaire, mémoire et citoyenneté, environnement, éducation pour tous, sport).

Le contrat de service civique n’est pas un contrat de travail, il établit une relation de collaboration entre le jeune volontaire et la structure d’accueil. Il ouvre toutefois des droits sociaux comme les droits à la retraite et à la protection sociale. Les jeunes volontaires bénéficient d’une indemnité d’environ 500€ par mois financée par l'État et d’une aide en nature ou en espèces pour les frais d’alimentation ou de transports à la charge de l'organisme d'accueil et dans la limite de 100 € /mois.

Les jeunes volontaires bénéficient d’un tutorat, dont la formation est prise en charge par l'Agence du Service Civique, pour les accompagner dans la réalisation des missions qui leur sont confiées. L’expérience acquise au cours de la mission de service civique est valorisable dans le cadre scolaire, universitaire et professionnel de par la nature des activités qui auront été exercées et les aptitudes, connaissances et compétences qui auront été mobilisées. Par ailleurs les jeunes volontaires suivent une formation civique et citoyenne de 3 jours et le premier niveau du brevet de secouriste.

Les structures d’accueil bénéficient également d’une aide et d’un accompagnement par les services de l'État pour faciliter le déploiement des missions dans le cadre de l’agrément accordé par l’Agence nationale du service civique.

Le service civique, en résumé, ce sont des missions partout, sur tout et pour tous.

Pour plus d’informations :

www.service-civique.gouv.fr