Données économiques

Mise à jour : 11 décembre 2015

Avec 17,3 % d’emplois industriels (source INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques), la région Bourgogne-Franche-Comté est la région la plus industrielle de France ; elle est également avec 4 % de ses emplois une région très agricole portée par des filières agro-alimentaires d’excellence et à forte valeur ajoutée.

En ce qui concerne l’emploi, la région Bourgogne Franche-Comté totalise 1.081.700 emplois dont 963.800 emplois salariés fin 2013, ce qui représente 4,1 % de l’emploi national. Le PIB de la nouvelle région se situe autour de 72 milliards d’euros ce qui correspond à un PIB par habitant de 25.400 €, soitun niveau supérieur au PIB par habitant des régions Nord Pas-de-Calais-Picardie, Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon et Bretagne. Le niveau de vie médian des habitants de Bourgogne-Franche-Comté est de 19.410 euros en 2012 (source INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques), soit un niveau de vie similaire à celui des régions Pays-de-la-Loire et PACA et inférieur de 370 euros à la moyenne métropolitaine. Toutefois, les inégalités et la pauvreté sont aussi plus réduites dans la région : la Bourgogne-Franche-Comté est la 3e région la moins inégalitaire de France métropolitaine, derrière la Bretagne et les Pays de la Loire.

La région Bourgogne-Franche-Comté est marquée par son caractère industriel, avec un tissu d'entreprises traditionnelles qui a cependant fortement subi le contrecoup de la crise. Cette région possède des filières organisées autour de spécificités fortes, telles que l'automobile (le site PSA à Sochaux est le deuxième plus gros employeur de France métropolitaine après Airbus à Toulouse), les microtechniques, la métallurgie pour l'industrie nucléaire ou l'agro-alimentaire. Cela fait de la région Bourgogne-Franche-Comté la région la plus industrielle de France avec près de 17,3 % d’emploi industriels ; elle représente par ailleurs 5,6 % de l’emploi industriel métropolitain.

Au sein de la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté, les établissements de plus de 250 salariés représentent un quart de la sphère productive, ces dernières relèvent principalement de l’industrie et plus particulièrement de la fabrication de matériaux de transport, de machines et d’équipements, de produits métalliques et de la métallurgie. Les grands établissements productifs de la région Bourgogne-Franche-Comté se situent principalement au nord de la Franche-Comté avec Belfort-Montbéliard et dans le sud de la Bourgogne (par exemple au Creusot), deux territoires qui possèdent une forte implantation industrielle.

La région est aussi une région agricole avec 4,0 % de l’emploi relevant de l’agriculture ce qui la place au quatrième rang national. La région possède des filières industrielles organisées autour de spécificités fortes parmi lesquelles les filières de l’agro-alimentaire avec 1 125 établissements industriels pour un chiffre d’affaires d’un montant de 7,3 milliards d’euros. 3 milliards d’euros sont réalisés à l’export dans les domaines de l’agriculture, de la sylviculture et des industries agro-alimentaires.

La nouvelle région est pourvue de filières d’excellence, reconnues pour la qualité des produits : vins et fromages (Comté) pour la gastronomie, les microtechniques ou encore le luxe, mais se caractérise aussi par une production de masse valorisée sur le marché extérieur : blé de qualité, broutards charolais, reproducteurs montbéliards par exemple. La Bourgogne, mondialement reconnue pour ses AOC prestigieuses, regroupe à elle seule 100 appellations (20 % des AOC attribuées aux vins français).

Partager :