Tours : revitalisation de la base aérienne après le transfert de l’École de l’Aviation de Chasse (EAC)

Mise à jour : 10 octobre 2019

Mme BONMARTEL, déléguée à l’accompagnement régional, s’est rendue à Tours le 11 septembre 2019 pour s’imprégner des problématiques liées à l’avenir du site à la suite du transfert de l’Ecole de l’Aviation de Chasse (EAC) implantée sur la base aérienne (BA) 705 vers Cognac.

A cette occasion, elle a rencontré Mme Corinne ORZECHOWSKI, Préfète d’Indre-et-Loire, M. Antoine SADOUX, directeur du Syndicat Mixte pour l’Aménagement et le Développement de l’Aéroport International de Tours, le colonel Guillaume BOURDELOUX commandant la BA 705 et son état-major.

La visite de la BA705 et de l’aéroport ainsi que la présentation des différents projets qui intéressent l’ensemble des parties prenantes ont permis d‘appréhender les impacts de la fermeture de l’activité aéronautique militaire et comment les transformer en opportunités pour des collectivités soucieuses de revitaliser ce site.

Une nouvelle école de pilotage privée pour former des pilotes de ligne

Les premières démarches sont positives : découpage du foncier préservant l’intérêt de l’ensemble des parties, mise en place d’un dispositif de contrôle aérien temporaire où Direction générale de l'aviation civile (DGAC) et Armée de l’Air ont apporté une contribution déterminante, en attendant la réalisation d’une « Tour de contrôle déportée » dotée de moyens d’observation entièrement numérisés, une première en France métropolitaine.

Les efforts réalisés par les uns et les autres commencent à porter leurs fruits : Tours accueille notamment depuis quelques mois une école de pilotage privée destinée à former des pilotes de ligne.

Reste à harmoniser un calendrier qui, dans les prochains mois, sera déterminant pour que les nouvelles unités militaires affectées sur la base puissent s’installer dans les meilleures conditions possibles, et que les activités civiles continuent à se diversifier (formation à la maintenance aéronautique, accueil de start-up spécialisées dans la surveillance et les drones à propulsion hydrogène, etc.).

© Service photo BA 705 Tours.