Panorama économique de la région Centre-Val de Loire

Mise à jour : 22 décembre 2015

La région Centre-Val de Loire, essentiellement hétérogène, est encore fortement industrielle, mais touchée par des mutations lourdes, avec des conséquences dans la sous-traitance notamment.

Le nord de la région Centre-Val de Loire s’est fortement industrialisé dans les années soixante-dix grâce aux décentralisations en provenance d’Ile-de-France. Cette zone bénéficie de la présence d’industries de haute technologie, ou à forte valeur ajoutée ; ces industries n’ont cependant pas suffi à préserver complètement la région des pertes d’emplois industriels – lesquels restent en outre très dépendants des sièges sociaux franciliens (38 % des effectifs salariés).

Le sud de la région est une terre d’agriculture et d’industries lourdes, mais a été fortement touché par les restructurations industrielles. De façon générale, les entreprises  se situent plutôt dans le créneau des PME PMI et sont réparties sur une grande variété de secteurs.

L’axe ligérien reste la zone la plus dynamique en termes d’emplois, car fortement tertiaire : on y trouve trois chefs-lieux de département, dont les deux plus grandes agglomérations de la région, Orléans et Tours, qui concentrent commerces et services (effectif industriel inférieur à la moyenne régionale).

Les secteurs principalement représentés sont l’industrie agroalimentaire (9,5 % de l’effectif), la plasturgie (7,4 %), la pharmacie (6,2 %), la métallurgie (5,8 %, en majorité de la sous-traitance) et le secteur du caoutchouc (5,1 %).

La région compte 4 pôles de compétitivité  (Cosmetic Valley, Elastopôle, S2E2 – pour Sciences et Systèmes de l’Energie Electrique – et DREAM – pour Durabilité de la Ressource en Eau Associée au Milieu) assez hétérogènes (quant à leur thématique – liée à une filière, ou transversale – leur degré de maturité, leur position le long de la chaîne de valeur), représentatifs de secteurs importants pour le territoire, et porteurs de perspectives de croissance intéressantes. A leurs côtés, 9 pôles d’excellence ou clusters assurent un maillage efficace des principales filières et secteurs du territoire (industries traditionnelles, pharmacie, services, agroalimentaire et agriculture…).

 

La région Centre-Val de Loire est la deuxième région productrice d'énergie avec quatre centrales nucléaires (Belleville-sur-Loire, Dampierre-en-Burly, Saint-Laurent-des-Eaux, Avoine-Chinon) et les trois barrages du groupe EDFÉlectricité de France d'Éguzon (Indre). Concernant l’éolien, fin 2008, 15,4 % du total d’énergie éolienne en France était produit en région Centre-Val de Loire, ce qui en fait le troisième parc éolien français

Partager :