Actualité

Opération 15000 bâtisseurs : signature de l’accord cadre régional

Mise à jour : 03 juillet 2019

La Direction régionale des Entreprises, de la Concurrence, Consommation, du Travail et l’Emploi

La Direction régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale

La Fédération française du Bâtiment Grand Est

Pôle Emploi Grand Est

L’Association régionale des Missions Locales Grand Est

Ont signé le 2 juillet 2019 l’accord cadre régional Grand Est déclinant le protocole d’accord national du 18 juillet 2018, visant à favoriser l’accès aux entreprises du bâtiment à "15 000 bâtisseurs"

Le contexte économique du bâtiment

Après huit années de baisse quasi-continue, l’activité du bâtiment s’est redressée en 2016, à +2 % en volume, avant de nettement s’accélérer en 2017, à +5 %, en lien avec le fort dynamisme du logement neuf.

Pour 2018, le bâtiment s’est affiché encore en croissance, bien que sur un rythme deux fois moins rapide, suite à un net ralentissement du logement neuf.

Après avoir perdu 18 000 postes salariés et intérimaires, en équivalent-emplois à temps plein depuis 2008, le retournement de l’activité a permis au bâtiment de créer à nouveau de l’emploi à partir de 2017. l’année 2018 a vu la création de 30 000 nouveaux postes malgré les difficultés de recrutement rencontrés par les entreprises.

Chaque partenaire signataire s’engage dans la déclinaison régionale du protocole d’accord national du 18 juin lancé par Muriel Penicaud, ministre du Travail, Jacques Mezard, ministre de la cohésion des territoires, Julien Denormandie, secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires et Jacques Chanut, Président de la Fédération française du bâtiment ayant pour objectif de favoriser l’accès aux entreprises du secteur à 15 000 jeunes et demandeurs d’emploi issus des quartiers prioritaires de la Politique de la ville/ Tous les métiers et toutes les fonctions sont concernés par ce dispositif

Ce protocole d’accord, s’articule avec les priorités et les actions menées sur le territoire dans le cadre du contrat d’objectif territorial (COT) des métiers de la construction et des travaux publics, signé par l’État la Région Grand Est et les représentants de la profession en juin 2018

Une grande diversité dans les publics accueillis

La profession rassemble des entreprises de toutes tailles qui reçoivent traditionnellement une grande diversité de publics. Elle accueille des jeunes en formation professionnelle à tous les niveaux, du CAP aux diplômes d'ingénieur. Au niveau national : 150 000 jeunes se préparent chaque année à intégrer le bâtiment, dans le cadre d'une formation par l'apprentissage, par voie scolaire ou universitaire. 800 personnes préparent un certificat de qualification professionnelle CQP chaque année. 

Les entreprises du secteur participent depuis toujours à l'accueil et à l’intégration de publics en difficulté, éloignés du monde du travail, et accueillent des demandeurs d'emploi et des jeunes sans qualification