Le bilan du Commissaire au redressement productif en Champagne-Ardenne

Mise à jour : 03 décembre 2015

Plus de 3000 emplois préservés ou créés

Nommés dans chaque région de France métropolitaine, les CRP interviennent sous l’autorité des préfets pour aider à résoudre les difficultés d’entreprises. Ils s’emploient à détecter, le plus en amont possible, les cas d’entreprises en difficulté via une cellule régionale de veille et d'alerte précoce . L’action en réseau constitue la clé de la posture des CRP, et c’est en associant les administrations, les collectivités, les agences, les chambres consulaires et toutes les parties prenantes de la vie de l’entreprise que les solutions sont trouvées.

L’année 2014 a été marquée par la poursuite des difficultés économiques pour les entreprises industrielles de Champagne-Ardenne  ; difficultés générées notamment par le manque d’investissement industriel, lui-même consécutif à des trésoreries et des marges insuffisantes.

L’action partenariale autour du CRP a montré son efficacité , tant sur le plan quantitatif (cent dossiers traités en deux ans) que qualitatif (capacité à influer sur les causes des difficultés pour en sortir durablement l’entreprise).

 La Champagne-Ardenne s’est d’ailleurs mobilisée en faveur de la simplification et de la modernisation de l’action publique. Outre l’expérimentation de certificat de projet / autorisation unique, plusieurs initiatives et propositions ont été faites par le préfet de région sur les thématiques économiques :

  • la rénovation du financement des stocks en France,
  • la simplification de la fiche de paie
  • le fonctionnement des financements en région (action de BPI France  ou dispositif d’aide à la réindustrialisation).

 La dynamique collective engagée localement, couplée aux mesures nationales (CICE, pacte de responsabilité, …) et aux actions de simplification administrative peuvent laisser l’espoir d’une reprise économique visible pour les PME en 2015.

Partager :