Actualité

Transport - Inauguration de la halle du Campus international sur la sécurité et l’intermodalité des transports (CISIT) à Villeneuve d’Ascq

Mise à jour : 04 septembre 2017

©Université de Lille

Le 1er septembre 2017, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a participé à l’inauguration de la halle technologique CISIT sur le site du campus universitaire lillois, en présence des représentants de l’Union européenne, du conseil régional Hauts-de-France, de l’Université de Lille, du CNRS, de Centrale Lille et de l’Académie de Lille.

La Halle CISIT est un équipement dédié aux transports, au service de la recherche expérimentale en mécanique pour les transports. Ce projet fédère la recherche en région Hauts-de-France de la plupart des établissements et des organismes scientifiques des secteurs du transport et de la mobilité durables. Il permet de développer des connaissances et technologies pour contribuer à répondre aux futurs défis sociétaux, énergétiques et environnementaux, en développant l'intermodalité et la sécurité des transports tant au niveau des passagers que des frets. Il comporte un volet recherche, un volet formation et un volet transfert.

Michel Lalande a souligné « le fruit de la coopération et de l’intelligence collective des acteurs, la parfaite illustration de l’ambition que porte la recherche régionale et la concrétisation du soutien académique aux filières automobile et ferroviaire régionales ».

Les retombées industrielles sont d’ores et déjà multiples pour les entreprises régionales, nationales et internationales.

Inscrite dans le projet phare CISIT pour le Contrat de projets Etat-région (CPERContrat plan Etat -Région) 2007-2013, la halle est labellisée I-Trans. Ce dernier, pôle de compétitivité régional à vocation mondiale, entend répondre aux exigences des transports innovants.

Pour répondre aux enjeux liés au transport, plusieurs unités de recherche –Centre de recherche en informatique, signal et automatique de Lille (CRISTAL), Institut d’électronique de microélectronique et de nanotechnologie (IEMN), Laboratoire d’automatique, de mécanique et d’informatique industrielles et humaines (LAMIH), Laboratoire de mécanique de Lille (LML)) de l’Université de Lille, de l’Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis, de Centrale Lille et du Centre national de recherche scientifique (CNRS), se sont associées au sein de la Fédération de recherche transports terrestres et mobilité.

Cette construction a bénéficié du soutien de l’Etat à hauteur (1 million d’euros) et du conseil régional Hauts-de-France (800 000 euros), abondés par des fonds européens (FEDERFonds européen de développement régional) à hauteur d’1,5 million d’euro et de l’Université de Lille de 500 000 euros.

Partager :