Le premier séminaire des députés franciliens organisé par la préfecture de la région d’Île-de-France

Mise à jour : 31 juillet 2017

© DR

Pour la première fois, la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, a organisé, le 10 juillet dernier, un séminaire de présentation du fonctionnement et des actions de l’État en région, à destination des nouveaux députés franciliens.

Un séminaire de présentation

Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, accompagné des préfets des départements franciliens et des directeurs régionaux d’administration, ont présenté aux 97 députés franciliens les services de l’État en Île-de-France afin de les éclairer sur les principaux dossiers de cette région et sur la contribution que l’État apporte à leur mise en œuvre, au moment où notre pays, sous l’impulsion du Président de la République, du Premier ministre et de son gouvernement, vit une rupture inédite et une vraie refondation de ses modes de gouvernance et de travail.

L’Île-de-France, une région atypique aux enjeux spécifiques

Par la masse de population concentrée, par son poids de 40 % dans le PIB (Produit intérieur brut) national, par sa mobilisation de 30 à 40 % des crédits nationaux, par son rôle national et international, par l’ampleur des enjeux et des défis à relever, l’Île-de-France n’est en rien comparable aux autres régions. Par sa gouvernance également, avec la métropole, la région, le Grand Paris qui mobilise et mobilisera, dans les semaines à venir toute les énergies, l’Île-de-France est un territoire atypique aux enjeux spécifiques.

C’est pour apporter des clés de lecture à ces enjeux spécifiques, que la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, a organisé 3 tables rondes sur les thèmes de :

  • l’aménagement du territoire et les transports ;
  • l’hébergement et le logement ;
  • l’éducation et la cohésion sociale.

Donner les clés et les moyens aux nouveaux députés de réussir, ensemble, une métropole de dimension et d’ambition mondiales, créant de la croissance, de la connaissance, du lien social et de la culture dont leurs concitoyens seraient non seulement fiers mais surtout acteurs, tels étaient les objectifs de ce séminaire.

Partager :