En bref

Mise à jour : 30 mars 2017

©DR

Arrivée de François Ravier, préfet, nouveau secrétaire général de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, vote par procuration et possibilité pour les Franciliens d’évaluer leurs droits aux aides sociales sur internet.

François Ravier, préfet, nouveau secrétaire général de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris

François Ravier, administrateur civil, jusqu’alors directeur de cabinet de Éricka Bareigts, ministre des Outre-mer, a pris ses fonctions de préfet, secrétaire général de la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, le 20 mars dernier. Il succède à Sophie Brocas, nommée préfète du département d’Eure-et-Loir.

©DR

Élection présidentielle : pensez à voter par procuration !

 D’avril à juin, deux grands événements électoraux, l’élection présidentielle et les élections législatives, vont rythmer la vie des Français. Pour diverses raisons, certains  citoyens ne peuvent pas se rendre aux urnes le jour J. Afin de leur permettre d’exercer leur droit de vote, ils peuvent avoir recours au vote par procuration.

Procuration : validité  d’un an maximum

La demande de procuration doit être adressée au tribunal d'instance du domicile ou lieu de travail du demandeur, au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie le plus tôt possible, à tout moment de l’année. En tout état de cause, la procuration doit parvenir à la commune où le mandant est inscrit sur les listes électorales le plus tôt possible.

Pour rappel, la procuration peut concerner soit le premier tour, soit le second tour, soit les deux tours d’une élection, soit toutes les élections pendant un délai maximal d’un an.

Cependant, le mandant, c'est-à-dire la personne qui donne la procuration, peut résilier à tout moment sa procuration.

Par ailleurs, jour du vote et en l’absence de résiliation, le mandant peut quand même voter si le mandataire n’a pas encore voté.

En savoir plus

http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Election-presidentielle-2017/Election-presidentielle-2017-le-vote-par-procuration

©DR

Mes-aides.gouv.fr -  Possibilité pour les Franciliens d’évaluer leurs droits aux aides sociales en quelques minutes

Mes-aides.gouv.fr est un simulateur en ligne qui permet d’estimer les prestations sociales auxquelles une personne est éligible, à partir d’une description simple de sa situation, il indique également les démarches à réaliser pour y avoir droit.

Revenu de solidarité active (RSA), prime d’activité, couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C), allocation logement, allocation de solidarité aux personnes âgées, etc., le simulateur mes-aides.gouv.fr offre une information personnalisée et transverse sur de nombreux droits auxquels une personne peut prétendre au vu de sa situation. Il permet d’obtenir un résultat estimatif qui devra être confirmé par la demande d’instruction déposée au guichet.

Un simulateur qui renseigne instantanément

Mes-aides.gouv.fr  permet de simuler un grand nombre d’aides sociales. D’autres dispositifs comme les aides des régimes spécifiques (RSI, MSA…), les tarifs sociaux de l’énergie et les prestations versées par des collectivités locales seront intégrés progressivement.

Le simulateur propose une information sur les démarches à suivre pour déposer un dossier de demande de prestation, il permettra à terme de déposer une demande directement en ligne.

Le service évolue tous les jours pour garantir l’exactitude des résultats, notamment pour les situations les plus complexes, et une navigation toujours plus fluide.

 

En savoir plus : mes-aides.gouv.fr

©DR

Partager :