Actualité

MIGRANTS - L’État en Île-de-France fortement mobilisé en 2016

Mise à jour : 27 décembre 2016

© DR

Dans un contexte de crise migratoire et d’arrivées régulières de migrants dans la région capitale tout au long de l’année 2016, l’État en Île-de-France a fait face à la situation et a pleinement rempli sa mission, en mobilisant plus de 22 000 places d’hébergement.

Depuis le 2 juin 2015, 31 opérations de mises à l’abri ont été conduites par la préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris avec les équipes de la Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du logement (DRIHL) et l’appui de fonctionnaires bénévoles des services de l’État.

22 050 offres d’hébergement (21 563 + 487 pour les réfugiés en provenance d’Allemagne) ont été proposées aux personnes concernées, au sein des 89 centres d’hébergement dédiés répartis dans toute l’Île-de-France. Plus de 8 000 personnes sont aujourd’hui accueillies et accompagnées dans le dispositif régional.

Un accueil spécifique et un effort soutenu et partagé par tous les départements

Tous les départements franciliens ont été mobilisés et des places d’accueil dédiées ont été créées au prorata de la population départementale.

Dédié à la prise en charge et à l’orientation des primo-arrivants relevant de la demande d’asile, le centre Dubois, centre de premier accueil, a ouvert ses portes dans le 18ème arrondissement de Paris, le 10 novembre dernier.

Bilan positif après deux mois d’ouverture du centre de premier accueil

Ce nouveau maillon dans le dispositif d’accueil des migrants en Île-de-France est doté d’une capacité d’hébergement de 400 places, réservées aux hommes majeurs, et d’un pôle santé permettant aux personnes accueillies de bénéficier de bilans infirmiers.

Ce centre, dont la gestion a été confiée à Emmaüs Solidarité, a une double vocation :

  • accueillir et informer l’ensemble des personnes sans abri récemment arrivées sur le territoire parisien et souhaitant déposer l’asile en France ;
  • assurer la mise à l’abri et l’orientation des publics concernés vers les différents dispositifs d’accueil dédiés (familles, femmes isolées, mineurs isolés étrangers).

Du 10 novembre au 21 décembre, 5 368 personnes ont pu être accueillies dans ce centre de premier accueil, dont :

  • 544 mineurs isolés, pris en charge par la ville de Paris ;
  • 157 femmes seules et familles, accueilles dans les dispositifs dédiés mis en place par l’État en Île-de-France ;
  • 1 781 hommes célibataires hébergés sur place, dont 1 165 ont été orientés vers les centres d’hébergement franciliens ou les centres d’accueil et d’orientation répartis sur l’ensemble du territoire national.

Un centre du même type sera implanté à Ivry-sur-Seine (94) pour accueillir les femmes et les familles. Son ouverture est prévue courant janvier 2017.

Partager :