Changement climatique – Tous mobilisés pour relever le défi de l’adaptation du bassin Seine-Normandie

Mise à jour : 28 février 2017

© DR

En présence de Jean-Louis Bianco, conseiller spécial auprès de Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, François Sauvadet, ancien ministre, président du conseil départemental de la Côte-d’Or, président du comité de bassin Seine-Normandie, et le préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, préfet coordonnateur de bassin et président du conseil d’administration de l’Agence de l’eau Seine-Normandie, ont signé, le 1er février dernier, avec les partenaires et acteurs concernés, la déclaration d’engagement de la stratégie d’adaptation au changement climatique du bassin Seine-Normandie.

Sur le bassin Seine-Normandie, tous les acteurs de l’eau et tous les territoires du bassin sont ou seront prochainement affectés par le changement climatique, ce qui exige de concevoir nos activités autrement, comprenant désormais que les acteurs, les territoires, les enjeux mais aussi les risques sont interconnectés. Sur le bassin Seine-Normandie, l’impact du changement climatique pourrait se traduire notamment par des baisses de débit des rivières de l'ordre de 30 %, d'ici la fin du siècle. Il est donc urgent d’agir pour s’y préparer.

Des engagements forts

Les signataires de cette déclaration s’engagent à prendre une part active à l’adaptation du bassin Seine-Normandie au changement climatique, en assurant, sur leur domaine et sur leur territoire de compétence, la définition et la mise en œuvre des actions d’adaptation recommandées par la stratégie d’adaptation du bassin Seine-Normandie au changement climatique ou cohérentes avec celle-ci, avec les objectifs suivants :

•    réduire la dépendance à l’eau et assurer un développement humain moins consommateur d’eau ;
•    préserver la qualité de l’eau ;
•    protéger la biodiversité et les services écosystémiques ;
•    prévenir les risques d’inondations et de coulées de boues ;
•    anticiper les conséquences de l’élévation du niveau de la mer.

L’approbation et la signature de cette stratégie traduit la forte mobilisation des instances de bassin et de tous les acteurs associés à cette démarche dans les territoires et concrétise un engagement signé par Ségolène Royal et François Sauvadet lors de la COP21 à Paris.

Pour aller plus loin, consultez les pages "s’adapter au changement climatique" du site de l’agence de l’eau Seine-Normandie.

Partager :