Jeux Olympiques 2024 : Paris candidate !

Mise à jour : 15 février 2017

La candidature de Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques 2024 constitue une formidable opportunité pour rassembler les Franciliens et contribue également à renforcer l’image de la France dans le monde.

La candidature officielle de Paris à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 a été annoncée en juin 2015. Alors qu’elle constitue une formidable opportunité pour rassembler les Franciliens, elle contribue également à renforcer l’image de la France dans le monde. La construction du Grand Paris permet par ailleurs de réunir toutes les conditions d’une candidature gagnante pour cet événement international.

Le Comité d’organisation des Jeux olympiques (COJO), qui gère les dépenses directement liées aux Jeux (infrastructures sportives temporaires, aménagement et fonctionnement des sites, transport et restauration des personnes accréditées, ressources humaines, communication…) est entièrement autofinancé.
Son budget s’élève à 3 milliards d’euros. Le budget hors COJO pour les infrastructures pérennes sportives et de terrain est également évalué à 3 milliards d’euros. Il est supporté à parité par des fonds publics et privés.
Au final, l’argent public investi dans la candidature sera minoritaire et servira à préparer l’avenir : l’effet d’accélération ainsi exercé sur la concrétisation du Grand Paris sera un facteur de croissance pour la France, alors même que le Comité international olympique s’avère sensible à tout héritage laissé par l’organisation des Jeux.

Jeux de 2024 : les Jeux du Grand Paris

L’impact des choix de sites, de logements et de transports pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 s’inscrit dès à présent dans le projet du Grand Paris.
Le projet de candidature prévoit que la moitié des épreuves se déroule au-delà du périphérique.
En dehors de la capitale, la moitié des épreuves se déroulera au-delà du périphérique, puisque le stade olympique sera le stade de France et de grands équipements sportifs modernes inaugurés il y a peu (vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines en 2014) ou qui doivent l’être dès l’an prochain (Arena 92, base nautique de Vaires-sur-Marne), se situent en petite ou grande couronne.
Les Jeux de 2024, si Paris les obtient, seront donc les Jeux du Grand Paris.

Partager :