Dossiers : Le Mont Saint-Michel

Mise à jour : 19 mars 2019

Projet de Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel (RCM).

Le Mont-Saint-Michel et sa baie sont inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1979. Le Mont-Saint-Michel constitue une véritable prouesse artistique et technique : sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées s’élèvent la Merveille de l’Occident, abbaye bénédictine dédiée à l’archange Saint-Michel et le village né à l’abri de ses murailles. La baie du Mont-Saint-Michel, espace mouvant d’eau et de grèves dont la consistance et la perception évoluent au gré des marées magnifie le Mont et contribue à la magie des lieux. ( en savoir plus... )

Dernière grande étape du rétablissement du caractère maritime du Mont Saint-Michel

2015 s’annonce comme une année exceptionnelle pour le Mont. Les aménagements réalisés depuis 2005 (barrage, parc de stationnement et passerelle), leur efficacité et leur pertinence architecturale dans le paysage maritime, les insularités retrouvées et les remparts à nouveau baignés par la mer sont mis en lumière par des marées exceptionnelles.

L’État et le Syndicat mixte Baie du Mont Saint-Michel, partenaires depuis l’origine du projet en 1995, ont décidé de souligner cette heureuse conjonction en organisant le vendredi 20 février le geste symbolique de destruction de la digue-route historique (1879). Elle sera détruite en continu jusqu’à complet effacement à l’été (1,5 km), ainsi que les anciens parkings maritimes qui défiguraient les abords du monument (15 hectares).

Après la mise en service des ouvrages d’accès, cette journée est également l’occasion de confirmer les deux autres événements qui marquent la dernière année de l’opération :

 21 et 22 mars 2015 (coefficients 118 et 119) : les « grandes marées du siècle » précèdent le complet retour du Couesnon autour du Mont Saint-Michel (au printemps, ouverture des deux bras du fleuve qui retrouve son estuaire maritime tel qu’avant la digue-route),

 Été 2015 : inauguration officielle et internationale célébrant la fin de l’opération (date précisée ultérieurement).

Pour en savoir plus :