Dossiers : Le Mont Saint-Michel

Mise à jour : 19 mars 2019

Projet de Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel (RCM).

Le Mont-Saint-Michel et sa baie sont inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1979. Le Mont-Saint-Michel constitue une véritable prouesse artistique et technique : sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées s’élèvent la Merveille de l’Occident, abbaye bénédictine dédiée à l’archange Saint-Michel et le village né à l’abri de ses murailles. La baie du Mont-Saint-Michel, espace mouvant d’eau et de grèves dont la consistance et la perception évoluent au gré des marées magnifie le Mont et contribue à la magie des lieux. ( en savoir plus... )

La Conférence de la Baie du Mont-Saint-Michel

Ce projet a été acté lors de la réunion du comité stratégique relatif à la gouvernance future du site et de la baie le 3 septembre 2015 par l’État, les Régions Normandie et Bretagne, les Départements de la Manche et de l'Ille-et-Vilaine, la Communauté de communes "Avranches Mont Saint-Michel", devenue la Communauté d'agglomération "Mont-Saint-Michel Normandie". A l'invitation des "partenaires fondateurs", les Pays portant la démarche d'Inter-SCoT "Baie du Mont Saint-Michel" ont rejoint ce projet le 16 décembre 2015.

Sur un périmètre inter-régional allant de Granville à Cancale/Saint-Malo, la Conférence de la baie propose un cadre partenarial informel pour développer une vision commune de l'avenir du territoire, fondée sur l'identité, la préservation et la promotion du caractère exceptionnel de la baie qui constitue un vecteur d'attractivité touristique et de développement socio-économique local.

Le travail de la Conférence a vocation à se nourrir des dynamiques territoriales et à les alimenter pour favoriser l'émergence de démarches contractualisées s'articulant entre elles : plan de gestion UNESCOUnited nations educational, scientific and cultural organisation Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (préservation du bien inscrit au patrimoine mondial), contrat de destination baie du Mont-Saint-Michel (tourisme), opération grand site (patrimoine paysager), Pays d'art et d'histoire (patrimoine culturel)…

La Conférence a été installée le 22 décembre 2016 sous la présidence conjointe de la préfète de la région Normandie et des vice-présidentes des régions Normandie et Bretagne, chargées du tourisme.

Un an après son installation, les partenaires se sont retrouvés le 4 décembre 2017 afin de présenter le travail réalisé et les synergies créées autour de démarches structurantes pour la baie du Mont-Saint-Michel : le contrat de destination « Le Mont-Saint-Michel et sa baie », Natura 2000, le projet de labellisation « pays d’art et d’histoire », le projet de plan de paysage.

  • Le contrat de destination « Le Mont-Saint-Michel et sa baie », porté par la Région Normandie en lien avec la Région Bretagne fédère l'ensemble des acteurs professionnels et institutionnels concernés par le grand site touristique de la Baie du Mont-Saint-Michel et son avenir afin de créer une offre mieux structurée et plus visible sur le plan international. Cette nouvelle ambition, qui doit se traduire dans un renouveau de l'offre et des services, a vocation à être déclinée en autant de mesures concrètes à mettre en œuvre par ces acteurs.

Pour en savoir plus :

https://www.entreprises.gouv.fr/tourisme/contrat-destination-outil-developpement-l-attractivite-touristique

http://www.normandie.fr/normandie-une-destination-mondiale

https://pronormandietourisme.fr/contrats-de-destination/contrat-de-destination-le-mont-saint-michel-et-sa-baie/

  • La démarche Natura 2000 en baie du Mont-Saint-Michel pilotée par l’État et animée par le Syndicat Mixte Littoral Normand (SMLN) vise à préserver ce vaste ensemble de haute valeur paysagère et écologique présentant des espaces naturels aussi riches que variés et un littoral très diversifié qui participe étroitement au fonctionnement global de la baie. Située sur la grande voie de migration ouest-européenne, la baie constitue également un site d’importance internationale pour l’avifaune migratrice.

Pour en savoir plus :

http://littoral-normand.n2000.fr/les-sites-littoraux-normands/zsc-et-zps-baie-du-mont-saint-michel

http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/reunion-du-copil-des-sites-natura-2000-de-la-baie-a1776.html

  • Le projet de labellisation « pays d’art et d’histoire » est porté par la Communauté d’agglomération Mont-Saint-Michel Normandie pour développer la connaissance et mettre en œuvre une politique de valorisation du patrimoine local, de sensibilisation à l’architecture et d’accompagnement des communes, associations ou institutions locales dans des démarches de sauvegarde ou de valorisation de leur patrimoine.

    Pour en savoir plus :

Après une première étude de faisabilité, la Communauté d’agglomération Mont Saint-Michel — Normandie a obtenu l’accord de la direction régionale des affaires culturelles de Normandie de se lancer dans la démarche active pour l’obtention du label Pays d’Art et d’Histoire. C’est en décembre 2017 que le lancement officiel est institué autour d’une inauguration rassemblant des associations, des partenaires institutionnels, des agents des différents services de notre collectivité, ainsi que des élus. En février 2018, le comité de pilotage et le comité scientifique et technique se sont réunis pour la première fois. Composés d’élus, d’agents de la Communauté d’agglomération et de différentes institutions partenaires, d’enseignants-chercheurs et de membres d’associations locales, ces deux comités se réunissent deux fois par an : en début d’année pour la présentation des futures étapes et à l’automne pour un bilan des actions engagées.

http://www.vpah.culture.fr/label/label.htm

La Conférence permet également d'associer le territoire aux grandes étapes d'élaboration du plan de gestion du bien inscrit au patrimoine mondial, élaboré conjointement par l’État et l'Inter-SCoT « Baie du Mont-Saint-Michel » : l’Inter-SCoT, a présenté sa démarche de mobilisation du territoire pour partager et définir les modalités d’écriture de ce plan de gestion. En concertation avec les collectivités, l’État a exposé son travail préalable de délimitation d’une nouvelle zone, dite « zone tampon » sur laquelle s’appliqueront, à terme, les orientations du plan de gestion.

  • Le projet de plan de paysage porté par l’Inter-SCoT Baie du Mont-Saint-Michel a été conçu comme unedémarche préalable de mobilisation, de partage et de définition des modalités d’écriture du plan de gestion attendu par l’UNESCOUnited nations educational, scientific and cultural organisation Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture. Cette démarche paysagère est réalisée à l’échelle de la zone tampon, sur laquelle les dispositions du plan de gestion, élaboré conjointement avec l’État, s’appliqueront. La délimitation de la zone tampon a été arrêtée le 19 janvier 2018 par la préfète de la région Normandie, préfète coordonnatrice suite à une concertation avec les collectivités territoriales concernées puis approuvée par le Comité du patrimoine mondial le 4 juillet 2018.

    A la demande des élus de l'Inter-SCoT Baie du Mont-Saint-Michel, le Comité d'orientation de la Conférence de la Baie a décidé de réunir l’ensemble des maires concernés par la zone tampon du bien « Mont-Saint-Michel et sa baie » pour les informer sur l’avancement des travaux en cours, portés par l’État et l'Inter-SCoT puis organiser un temps d'échange avec eux. La réunion s’est tenue le 4 février 2019 sous la présidence conjointe de Fabienne BUCCIO, préfète de la région Normandie, préfète coordonnatrice pour le bien « Mont-saint-Michel et sa baie », Claire ROUSSEAU, vice-présidente du Conseil régional de Normandie chargée de la jeunesse, des sports et de la vie associative et Anne GALLO, vice-présidente du Conseil régional de Bretagne chargée du tourisme, du patrimoine et des voies navigables.

Pour en savoir plus :

http://www.baie-montsaintmichel.fr/linterscot

http://whc.unesco.org/fr/decisions/7156ai


La Conférence de la Baie ouvre un espace d'échange et d'information qui dépasse le cadre de sa réunion annuelle. La diversité des actions de concertation présentées lors de la troisième Conférence qui s’est tenue le 10 décembre 2018 témoigne des synergies créées au service de ce territoire de projet :

  • actions participatives, à la rencontre des habitants, pour valoriser le patrimoine local (Communauté d'agglomération Mont Saint-Michel - Normandie) et communiquer autour de l'inscription du bien au Patrimoine mondial (Inter-SCoT baie du Mont-Saint-Michel),
  • ateliers de travail associant des professionnels du tourisme afin d'améliorer la qualité de l'offre sur la destination « Le Mont-Saint-Michel et sa baie » (Régions Normandie et Bretagne),
  • parcours pédagogiques valorisant le lien entre le Mont-Saint-Michel et sa baie (Abbaye du Mont-saint-Michel - Centre des monuments nationaux),
  • groupes de travail thématiques autour de la préservation du patrimoine naturel d'intérêt communautaire (État en lien avec le Syndicat mixte Littoral Normand).

Le 10 décembre, les participantes et participants ont pu profiter d’un temps d’accueil autour d’espaces d’information dédiés aux différentes démarches