Dossiers : Le Mont Saint-Michel

Mise à jour : 19 mars 2019

Projet de Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel (RCM).

Le Mont-Saint-Michel et sa baie sont inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1979. Le Mont-Saint-Michel constitue une véritable prouesse artistique et technique : sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées s’élèvent la Merveille de l’Occident, abbaye bénédictine dédiée à l’archange Saint-Michel et le village né à l’abri de ses murailles. La baie du Mont-Saint-Michel, espace mouvant d’eau et de grèves dont la consistance et la perception évoluent au gré des marées magnifie le Mont et contribue à la magie des lieux. ( en savoir plus... )

La gouvernance du Mont-Saint-Michel et de sa Baie

Le Mont Saint-Michel figure parmi les sites touristiques les plus fréquentés de France avec 2,3 millions de visiteurs par an. C'est l'un des fleurons de la Destination France.

Le territoire constitué par le Mont Saint-Michel et sa Baie, classé au patrimoine mondial de l'humanité, est reconnu pour sa spécificité à une échelle internationale. Il constitue un atout en matière de développement mais crée aussi des exigences quant à sa gestion et à la conciliation des usages.

La capacité des services de l’État à développer une vision partagée de la baie du Mont Saint-Michel autour d’expertises croisées est essentielle. Elle porte le défi de mettre en place une gouvernance locale avec les partenaires du territoire sur des enjeux qui doivent être pensés à l'échelle inter-régionale.

Ainsi, dans la suite du partenariat scellé par l’État et les collectivités pour rétablir le caractère maritime du Mont-Saint-Michel (1995-2015), la préfète de la région Normandie, coordonnatrice de l'action des préfets de Normandie et de Bretagne pour la gestion de ce bien inscrit au patrimoine mondial, a été chargée de deux nouvelles missions :

A la demande des ministères de l'environnement et de la culture, l'une porte sur l'élaboration conjointe, avec les collectivités concernées, du plan de gestion du site UNESCOUnited nations educational, scientific and cultural organisation Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, projet de territoire dont l'enjeu est de bien articuler le développement socio-économique avec la préservation du caractère exceptionnel de la baie, facteur d'attractivité touristique : protection des sites et des paysages, conservation de la dynamique hydro-sédimentaire de la baie et préservation de sa biodiversité exceptionnelle, prévention des risques naturels. L'installation d'une «Conférence de la baie» associant l'ensemble des parties prenantes de la gestion du territoire est prévue en fin d'année 2016.

Au regard de l’importance du Mont-Saint-Michel pour le rayonnement international de la France, le Premier ministre a souhaité lancer une réflexion favorisant une gestion unifiée, claire et dynamique entre l’État et les collectivités locales du site. Celle-ci est aujourd’hui scindée entre l’Abbaye gérée par le Centre des monuments nationaux et le syndicat mixte Baie du Mont-Saint-Michel.

Cet enjeu majeur pour le développement culturel et touristique a été évoqué avec les élus à l’issue de la visite du Premier ministre au Mont-Saint-Michel le 25 avril 2016. Le Premier ministre en a profité pour évoquer la pérennisation des financements liés à l’entretien des ouvrages hydrauliques. Ils ont permis le rétablissement du caractère maritime du Mont salué en octobre dernier par la venue du Président de la République après 20 ans d'études, de travaux et 185 millions d’euros d’investissement.