Dossiers : Le Mont Saint-Michel

Mise à jour : 19 mars 2019

Projet de Rétablissement du Caractère Maritime du Mont-Saint-Michel (RCM).

Le Mont-Saint-Michel et sa baie sont inscrits au patrimoine mondial de l’Humanité depuis 1979. Le Mont-Saint-Michel constitue une véritable prouesse artistique et technique : sur un îlot rocheux au milieu de grèves immenses soumises au va-et-vient de puissantes marées s’élèvent la Merveille de l’Occident, abbaye bénédictine dédiée à l’archange Saint-Michel et le village né à l’abri de ses murailles. La baie du Mont-Saint-Michel, espace mouvant d’eau et de grèves dont la consistance et la perception évoluent au gré des marées magnifie le Mont et contribue à la magie des lieux. ( en savoir plus... )

Mont-Saint-Michel : le nouveau pont-passerelle ouvert aux piétons

Grâce à sa structure légère et transparente aux courants de marée, le public peut prendre la dimension d’un site qui redevient peu à peu maritime.
 [Image8777]

Image8777 : Pont Passerelle Mont Saint-Michel

Les grands coefficients de l’été seront l’occasion de mettre l’ouvrage d’art et le Mont en valeur, même si l’ensemble du chantier d’accès n’est pas tout à fait terminé.

Les travaux se poursuivent en effet sur l’esplanade au pied des remparts jusqu’en octobre 2014.

A l’automne, le nouvel accès sera officiellement inauguré du continent au Mont et accessible à tous les modes de circulation.

« Nous invitons le public à venir faire ses premiers pas sur le nouveau pont-passerelle en particulier pendant les grandes marées.
Les travaux se poursuivent encore, mais la promesse d’un Mont-Saint-Michel totalement renouvelé se rapproche. Chacun peut en apprécier les dernières étapes. »

A l’automne, la destruction de la digue-route du XIXe siècle et le creusement du second chenal du Couesnon vers l’Est du Mont vont commencer.

La fin complète de l’opération se confirme ainsi pour 2015.

Le site sera alors profondément restauré après décapage des anciens parkings maritimes sur 15 hectares.

Le Couesnon pourra reformer son estuaire, chasse après chasse, et revenir comme par le passé entourer le Mont Saint Michel de ses deux bras.

Les rendez-vous d’été des grandes marées avec des coefficients supérieurs à 110 réserveront des moments d’insularité complète au Mont.

Août Septembre
Lundi 11 août 2014 Coefficient 110 à 20h37 Mardi 9 septembre 2014 Coefficient 113 à 20h20
Mardi 12 août 2014 Coefficient 112 à 9h04 et Coefficient 113 à 21h23 Mercredi 10 septembre 2014 Coefficient 115 à 8h44 et Coefficient 115 à 21h04
Mercredi 13 août 2014 Coefficient 112 à 9h48 et 110 à 22h07

Pour profiter pleinement du spectacle, être sur place au moins 1 heure avant la pleine mer. L’accès au parc de stationnement et aux navettes de transport est gratuit de 19h00 à minuit.

Un ouvrage d’art élégant, au dessus des eaux

L’ensemble du nouvel accès a été dessiné et réalisé par une équipe pilotée par l’architecte Dietmar Feichtinger.

Le pont-passerelle offre une chaussée centrale circulable (6,50 m) et une allée recouverte de chêne pour les piétons (4,50 m) sur une longueur totale de 760 mètres.

Il s’articule avec une route d’accès sur 1 km depuis le continent. L’extrémité du pont vient se poser sur la partie supérieure de l’esplanade d’entrée au Mont (2,5 ha).

Cet espace modelé en épaisseur sert à la fois à la protection des assises des remparts contre les mouvements d’eau et à l’accueil du public.

L’esplanade permet un recul visuel de 300 mètres par rapport au monument, délibérément voulu par les commissions compétentes (Sites et Monuments Historiques) et assure aussi les fonctions nécessaires à la vie du Mont (livraisons, dépose des navettes dédiées, sécurité).

Rappelons que le calendrier et le budget sont respectés, ce qui reste exceptionnel pour un projet de cette complexité en milieu maritime et avec la contrainte de laisser le Mont accessible au public à tout moment des travaux.

Les ouvrages d’accès (route d’accès, pont-passerelle, esplanade) représentent un investissement de 43M€ sur un budget total de 184 M€.

Maîtrise d’œuvre : Dietmar Feichtinger Architectes

Bureau d’études Schlaich, Bergermann & Partner

Crédits photos : Thomas JOUANNEAU / Signatures / FLYHD