Histoire

Mise à jour : 08 décembre 2015

L’Aquitaine décrite par Jules César dans la Guerre des Gaules (« Aquitaine protohistorique ») était bordée par les Pyrénées au sud, l’Océan atlantique à l’ouest, la Garonne au nord et la province Narbonnaise.

L’empereur Auguste crée en -27 le territoire de l’Aquitaine antique, une des trois provinces impériales instituées durant son règne. Elle acquiert alors une taille beaucoup plus importante, s’étendant jusque la Loire au nord (région de Bordeaux, jusque la région poitevine) et incluant une partie de la Gaule centrale (Massif central et Berry). Les Romains y intensifièrent la culture de la vigne, qui existait du temps des Gaulois, et développèrent la production de la céramique sigillée.

Après la chute de l’Empire romain d’Occident, l’Aquitaine se constitua en royaume, plusieurs descendants de Charlemagne portant ce titre, jusqu’en 877, où il se divise en deux duchés (Gascogne et Aquitaine / Guyenne). Ceux-ci se réunissent de nouveau en 1058 en un duché puissant. La reine Aliénor devient un personnage emblématique de cette époque, en épousant successivement le roi Louis VII de France et le comte d’Anjou, futur roi d’Angleterre Henri II Plantagenêt. Le duché, qui correspond à peu près à la région actuelle, devient un enjeu de pouvoir important entre les deux royaumes. Il est définitivement rattaché à la couronne de France après la bataille de Castillon, qui marque la reconquête de Bordeaux en 1453.

Le duché se fond alors dans l’histoire de la construction de l’Etat français moderne. Au XIX° s., les géographes Pierre Fonin et Paul Vidal de La Blache conçoivent des « assemblages géographiques » qui ne se superposent pas à l’actuelle région ALPC. En 1948 sont créées des « igamies », circonscriptions administratives annonçant les régions. L’igamie du grand sud-ouest correspond exactement à l’actuelle région ALPC, contrairement aux régions des programmes d’action régionale (1955), puis aux circonscriptions d’action régionale (1960) qui instituent l’Aquitaine, le Limousin et le Poitou-Charentes.

Celles-ci sont de nouveaux réunies depuis le 1er janvier 2016, conformément à la loi du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. A compter du 30 septembre 2016, la région prend le nom de Nouvelle-Aquitaine.

* Dans la carte des programmes d’action régionale, instituées en 1955, le département des Pyrénées-Atlantiques ne fait pas partie de l’Aquitaine

Partager :