La préfecture de région

Mise à jour : 01 décembre 2015

Adresse postale :
Préfecture de la région Occitanie
Secrétariat Général pour les Affaires Régionales
Place Saint-Étienne
31038 Toulouse CEDEX 9
Standard : 05 34 45 34 45

La cour d’honneur

Construit entre 1690 et 1718, par l’Archevêque Jean-Baptiste Colbert (1640-1710) petit cousin du Grand Colbert (ministre du roi Louis XIV), l’ancien palais archiépiscopal abrite la préfecture depuis le 27 juillet 1808.
Le portail monumental portant sur son fronton l’inscription "Palais National" ouvre sur la cour d’honneur majestueuse et sa superbe calade qui conduit vers l’entrée principale.
A l’exemple de nombreux hôtels parisiens, un grand escalier, dit "escalier d’orgueil", trône dans l’entrée et dessert le premier étage.
Sur la droite se trouve la "Salle des gardes", ancienne cuisine, et sur la gauche le "Péristyle" qui ouvre sur une enfilade de trois grands salons donnant sur le parc.
Parmi les éléments de prestige et de décoration, notons les parquets, les lustres, la cheminée en marbre du grand salon due au sculpteur Marc Arcis (1655-1739) et le mobilier de style Napoléon III.

Le parc

Le parc était au XVIIIème siècle le plus grand jardin privé de Toulouse. De style versaillais, ce jardin, conçu par d’Aviler puis Saget, faisait "la part belle" aux parterres de broderies, aux parterres de gazon à compartiments et aux petits parterres de fleurs. Au centre du jardin, un grand bassin et son jet d’eau, articulaient les trois motifs. Au fond du jardin se situait une grotte dans le goût de l’époque.
Si la grotte et le bassin ont disparu, nous pouvons encore admirer des colonnades et un portique du XVIIe siècle, provenant d’un hôtel voisin, l’hôtel "Ricard", réinstallés en 1913 par le préfet Léon Hyérard.

La salle « Alain Bidou »

Depuis le parc, nous accédons à "l’Orangerie", à ses salles de réunions et à la salle"Alain Bidou".
Cette dernière a abrité la salle des délibérations du Conseil général de 1859 à son installation en 1999 dans de nouveaux bâtiments. Cette salle prend alors le nom d’Alain Bidou, préfet de la région Midi-Pyrénées, préfet de la Haute-Garonne (1992-1999), mort en fonctions.

L’escalier d’honneur

L’accès au premier étage se fait par l’escalier d’honneur illuminé par un vitrail dû à Louis Saint-Blancat (1891), offrant une vue exceptionnelle sur la cour d’honneur et la cathédrale Saint-Étienne. Sur la gauche se trouve le centre opérationnel départemental (COD). Cette salle, activée en cas d’événements majeurs et de crises (industrielle, naturelle, mouvements sociaux…), rassemble l’ensemble des services, collectivités ou opérateurs appelés à participer à la gestion de crise.

Le bureau du préfet

Sur la droite, après la salle de réunion du préfet se trouve le bureau du préfet où il travaille et réunit quotidiennement ses plus proches collaborateurs. Notons au passage le mobilier de style Empire, véritable clin d’oeil à l’héritage de la fonction préfectorale, créée par Bonaparte sous l’an VIII.

Partager :