Téléphonie mobile : l’État s'engage pour une meilleure couverture

Mise à jour : 09 octobre 2017

Le Gouvernement a pour ambition de couvrir en 4G l'ensemble du territoire national à l'horizon 2020.

Le Gouvernement s'est engagé pour accélérer significativement la couverture mobile et avoir une couverture 4G sur l'ensemble du territoire à l’horizon 2020. Pour atteindre cet objectif, il a confié à l’autorité de régulation des communications électroniques (ARCEP) les négociations avec les opérateurs, dans le cadre du renouvellement des autorisations de fréquences et a demandé la création de commissions régionales de stratégie numérique pour mobiliser les acteurs concernés.

En Pays de la Loire, la première commission régionale de stratégie numérique, qui s’est tenue le 6 octobre dernier, a réuni l'ensemble des acteurs concernés : services de l’État, collectivités locales, syndicats mixtes en charge du numérique, opérateurs de téléphonie. Elle a permis de faire le point sur ce sujet.

Le premier enjeu est rendre compte de manière objective de la couverture de téléphonie mobile. Des décalages subsistent en effet entre les cartes publiées par les opérateurs et le ressenti sur le terrain. Pour la Voix/SMS, l’ARCEP a publié sur le site www.monreseaumobile.fr des cartes nationales de couvertures des opérateurs selon quatre niveaux de service. Ces cartes sont vérifiées en continu grâce à des mesures de terrain. Pour l’internet mobile, l’ARCEPAutorité de régulation des communications électroniques et des postes publiera des cartes avec plusieurs niveaux de service en 2018.

Par ailleurs, la CRSN a pris connaissance des premiers résultats de l’étude régionale cofinancée par l’État et le Conseil régional, permettant d’affiner les données de couverture mobile, dans chaque territoire, selon une précision plus fine qu’au niveau national. Cette étude, confiée au syndicat mixte Gigalis, centre de ressources régional sur l’aménagement numérique, intègre les données recueillies via l’application mobile Gigalis permettant à chaque usager de mesurer directement la qualité de transmission et d’enrichir une base de données régionale de couverture.

Le deuxième enjeu est d’investir pour améliorer la couverture mobile. En complément des investissements des opérateurs, l’État intervient par un soutien financier à la construction des pylônes de 22 centres-bourgs reconnus officiellement en zone blanche dans la région en 2016, avec un financement complémentaire du Conseil régional. Ces pylônes sont en cours de construction.

La commission régionale de stratégie numérique Regroupant les services de l’État, les collectivités territoriales, les opérateurs de communications électroniques et les acteurs impliqués sur le numérique, la commission régionale de stratégie numérique (CRSN) a un triple objectif :

  • effectuer le suivi des déploiements des réseaux à très haut débit publics et privés,
  • mobiliser opérateurs et collectivités pour améliorer la couverture mobile du territoire,
  • définir une stratégie de développement des usages et d’acculturation au numérique.

Partager :