Aménagement de la Rocade de Gap – RN 85

Mise à jour : 08 décembre 2015

L’aménagement prévu concerne la création d’une déviation de l’agglomération sous forme de rocade. L’objectif majeur de cette opération est de mieux desservir le territoire et améliorer la sécurité des usagers. Le projet s’étend sur 9 km entre la route de Marseille et la route de Briançon ; la section dite de « Charance » sur 3 km.

Quatorze ouvrages d’art sont attendus dont 1 passage sous voie ferrée et 2 ouvrages non courants franchissant les torrents de Bonne et de Buzon.

Gap : ville-centre du département des Hautes-Alpes

Gap en quelques chiffres

41 659 habitants

+ de 20 000 emplois pour + de 2 300 entreprises

55 % de la surface commerciale des Hautes-Alpes concentrés sur la commune

1ère commune agricole du département

+ de 115 000 v/j en traversée de Gap

Mieux desservir le territoire et améliorer la sécurité des usagers

L’objectif majeur de cette opération - partant de la RN 85 au Sud et reliant la RD 994 à l’Ouest, la RN 85 au Nord et la RN 94 à l’Est - est de résoudre les difficultés du territoire au regard de son enclavement et de sa quasi autonomie. La congestion des principaux axes de communication qui la desservent est entre autres le résultat d’une concentration des pôles d’influence (emplois, activités, etc.), de l’étalement urbain et du rayonnement de la commune au-delà. L’ accomplissement de ce projet ajoutera donc, en particulier, à l’attractivité du territoire de la commune de Gap en renforçant sa position régionale tant sur le plan économique que social.

Pour l’Etat c’est la Direction régionale de l’Équipement, de l’Aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte d’Azur (DREALdirection régionale de l'environnement de l'aménagement et du logement PACA) qui en est le maître d’ouvrage.

Quelques caractéristiques du projet

– 3 fonctions :

  1. Dévier le trafic de transit et d’échanges de l’agglomération de Gap,
  2. Améliorer la sécurité dans la traversée du centre-ville,
  3. Desservir et participer à la structuration des quartiers périphériques et des zones d’activité.

– 3 sections :

  1. Sud : RN 85 (route de Marseille) / RD 994 (route de Veynes),
  2. Charance : RD 994 (route de Veynes) / RN 85 (route de Grenoble),
  3. Nord : RN 85 (route de Grenoble) / RN 94 (route de Briançon).

– Une rocade avec…

  • Une vitesse limitée à 70km/h,
  • Un profil de voirie : chaussée bidirectionnelle : 2 × 3 m + 1,5 m d’accotement de part et d’autre de la chaussée,
  • Une prise en compte des modes de déplacement doux : piétons, vélos, transports collectifs.

Gap est également engagée dans des réflexions sur des aménagements visant (1) la protection de l’environnement et l’attractivité de son territoire, (2) les déplacements et (3) la maîtrise de l’urbanisation.

Une opération, 4 co-financeurs

Les premiers travaux de la section de Charance ont été financés à hauteur de 5 M€ au titre du Programme de Modernisation des Itinéraires (PDMI) 2009-2014.

Au total, 112,5 M€ d’investissements publics seront engagés dans le cadre de cette opération et de ses différentes phases

Le coût estimé est réparti entre l’État (33,33 %), le Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (33,33 %), la Ville de Gap (16,67 %) et le Conseil Général des Hautes-Alpes [05] (16,67 %).

41,3 M€ sont inscrits dans le Contrat de Plan État-Région régional (CPERContrat plan Etat -Région PACA période 2015-2020, contrat signé le 29 mai 2015).