La déviation de Miramas dans les Bouches-du-Rhône

Mise à jour : 07 décembre 2015

L’ opération prévue consiste à dévier la route nationale traversant le centre-ville de Miramas par la création d’une voie nouvelle étendue sur 3km entre le boulevard Aubanel et le secteur de Toupiguières au Nord. Elle s’accompagnera également d’une requalification de la voie déviée au boulevard urbain.

La Direction régionale de l’Équipement, de l’Aménagement et du Logement Provence-Alpes-Côte d’Azur (DREAL PACA) en est le maître d’ouvrage.

• Miramas : des zones d’activités influentes au niveau régional et national

Miramas se situe en limite Ouest des Bouches-du-Rhône, au sein de l’Ouest de l’Étang de Berre, territoire au positionnement stratégique national et international.

Miramas en quelques chiffres

25 632 habitants (INSEEInstitut national de la statistique et des études économiques 2008)

Plusieurs pôles d’attractivité touristiques et de loisirs

1ère gare régionale de fret ferroviaire

1 plateforme logistique multimodale de 1er plan à l’échelle des Bouches-du-Rhône

et de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (CléSUD)

Améliorer la desserte du territoire et réduire les nuisances pour les habitants

Ce projet se construit autour de deux objectifs principaux, à savoir (1) l’amélioration des conditions de vie des habitants de Miramas. Dans l’état actuel, la route nationale dans la ville représente une source d’accidents et de nuisances tant sonores que sanitaires. Il s’agira également (2) d’améliorer la desserte du territoire de l’Ouest de l’Étang de Berre pour retrouver une continuité d’itinéraire sur la RN (1)569 pour les poids lourds.

Cette opération répond à la réorganisation urbaine progressive depuis le centre-ville jusqu’à la future déviation.

Quelques caractéristiques du projet…

– Type de voie : 2 × 2 voies de 3,50 m de large

– Trafic :

  • Actuel : 18 000 v/j en transit dans la ville, 7 % de poids lourds
  • Horizon 2025 (avec déviation) : 16 000 v/j sur la déviation dont 18 % de poids lourds et 9 000 v/j sur la traversée actuelle

– 3 ouvrages d’art…

– Plus de 10 000 heures d’insertion sociale ont été incluses par l’État dans les marchés passés pour les travaux de la déviation et les aménagements paysagers.

- Les travaux de requalification et d’aménagement du boulevard Aubanal seront réalisés en cohérence avec les travaux de la déviation et permettront la desserte de la ZACZone d'aménagement concerté de la Péronne et du Village des Marques.

- L’opération intègre également des aménagements paysagers sur l’ensemble du tracé – mis en œuvre dans le cadre de la politique du « 1 % paysage » –, une transparence hydraulique et une préservation des continuités écologiques. La politique du « 1 % paysage » permet à l’État de participer à hauteur de 1 % du coût du projet, soit 621 000 € maximum, en partenariat avec la commune de Miramas. Quatre actions seront mises en œuvre afin de requalifier le paysage des entrées de ville, préserver et mettre en valeur le paysage agricole et gérer les covisibilités.

Les travaux ont débuté en novembre 2013 par des fouilles archéologiques et se dérouleront jusqu’en juillet 2016.

Une opération, 4 co-financeurs

61,265 M€ sont investis dans cette opération.

Dans le cadre du Programme de Modernisation des Itinéraires (PDMI) 2009-2014 et du Contrat de plan État-Région (CPERContrat plan Etat -Région) 2015-2020, le coût est réparti entre :

  • L’État : 33,3 %,
  •  Le Conseil régional PACA : 33,3 %,
  • SAN Ouest-Provence : 15,33 %,
  • GPMM : 18 %.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir