Égalité femmes-hommes – L’État en Île-de-France soutient les femmes avec la signature du premier Plan régional en faveur de l’égalité professionnelle

Mise à jour : 30 mars 2017

© DR

La préfecture de la région d’Île-de-France, préfecture de Paris, Pôle Emploi et la Caisse des dépôts et Consignations ont signé le 21 mars dernier le premier Plan régional en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Fruit d’un travail partenarial réussi entre ses signataires, il permet d’ancrer l’égalité professionnelle comme une politique publique à part entière dans la région francilienne.

Un plan en sept axes

Ce Plan régional en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes détermine sept axes prioritaires d’action :

  • diffuser la connaissance sur les inégalités professionnelles ;
  • favoriser l’insertion professionnelle des femmes ;
  • soutenir le dialogue social en faveur de l’égalité professionnelle dans l’entreprise ;
  • lutter contre les stéréotypes sexistes et encourager la mixité professionnelle ;
  • favoriser la création d’entreprise par les femmes ;
  • lutter contre les violences faites aux femmes au travail et prendre en compte l’impact des violences sur la carrière des femmes ;
  • développer les coopérations locales.

Des actions concrètes

Les signataires se sont engagés à développer des actions concrètes pour l’égalité professionnelle et salariale permettant de réduire sensiblement les inégalités, comme par exemple :

  • développer des programmes d’accompagnement pour les jeunes femmes en insertion, en situation de décrochage ou d’exclusion, permettant de les remobiliser et de valider un projet professionnel ;
  • prendre en compte de manière transversale la thématique « égalité femmes-hommes » dans les programmes de financement du Fonds social européen (FSEFonds social européen) ;
  • soutenir des actions de promotion de la mixité dès le plus jeune âge, mais aussi auprès des demandeuses d’emploi grâce à la formation d’au moins un conseiller de chaque agence de Pôle Emploi ;
  • développer des parcours de mentorat et d’accompagnement à la création d’entreprise, permettant de guider les potentielles créatrices d’entreprise ;
  • renforcer l’information des femmes victimes de violences au travail, afin qu’elles puissent mieux connaître leurs droits et se défendre en cas d’agression.

Quelques chiffres en Île-de-France

  • Les femmes représentent 49,1 % de l'ensemble de la population active.
  • 64 % des femmes entre 15 et 64 ans exercent un emploi (contre 70 % des hommes).
  • L’écart de salaire entre les femmes et les hommes en Île-de-France est de 25 % tous facteurs confondus et de 19,2 % à durée de travail identique.
  • L’éventail des métiers occupés par les femmes est plus de deux fois moins important que celui des hommes.
  • 30 % des créateurs d’entreprise sont des femmes.
  • Une femme sur cinq dit avoir été confrontée à une situation de harcèlement sexuel au cours de sa vie professionnelle.

Partager :