Le préfet et son rôle

Mise à jour : 27 février 2017

Son action en région Île-de-France

Dans le cadre du comité de l’administration régionale (CARComité de l'administration régionale), qu'il préside et dont les préfets de département, les directeurs régionaux et les recteurs d'académie sont membres, le préfet de région s’assure de la cohérence de l’action de l'État dans la région, et de l'exécution de ses politiques publiques. Il a également autorité sur les préfets de département dans les limites fixées par décret.

Ainsi, en application des directives qu’il reçoit du Gouvernement, le préfet de région a un rôle d’animation et de coordination des politiques publiques au niveau régional, tout particulièrement pour renforcer l’attractivité du territoire et son développement économique et social. Il prépare et signe avec le président du Conseil régional le contrat de projets État-Région, qui fixe les engagements des deux partenaires pour sept ans. Il est également responsable de la gestion des programmes financés sur fonds européens.
En raison de la spécificité de l’Île-de-France, le préfet de la région francilienne dispose de compétences accrues en matière d’aménagement, d’urbanisme et de gestion des ressources en eau du Bassin Seine-Normandie.

Il est ainsi associé à l’élaboration du schéma directeur de la région d’Île-de-France (SDRIF), qui définit les grandes orientations de l’aménagement et du développement régional. Il contribue à la mise en place des Opérations d’intérêt national (OIN) et des pôles de compétitivité.

Par ailleurs, il veille à la bonne utilisation des crédits attribués aux services régionaux de l'État au regard des priorités définies dans le Plan d’action de l'État en région (PASER).
Il assure le contrôle de légalité ainsi que du contrôle budgétaire des actes du Conseil régional et des établissements publics régionaux.

Enfin, le préfet de région préside différents organismes notamment l’Institut Gustave-Roussy (centre de lutte contre le cancer). Il a été nommé président du conseil d'administration de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie.

Il co-préside la mission de préfiguration de la Métropole du Grand Paris avec le président du syndicat mixte Paris Métropole.

Son action dans le département de Paris

Le préfet de département met en œuvre les politiques nationales et communautaires et prend ses décisions conformément à celles-ci.

Le préfet de Paris représente donc le gouvernement dans le département de Paris, capitale de la France et siège des pouvoirs publics.

À l'image des autres régions où le préfet de région est également préfet du département chef-lieu, le préfet de Paris est aussi le préfet de la région d'Île-de-France.

En tant que préfet de département, il veille à l'application des règles de droit, à la réglementation et à la garantie des libertés publiques. Il assure l'organisation des élections européennes, nationales et locales, comme des référendum, en liaison avec la mairie de Paris. Il est également en charge du contrôle de légalité et le contrôle budgétaire des actes de la ville de Paris et de ses établissements publics.

Le préfet de Paris veille en outre à la mise en œuvre des politiques interministérielles à l'échelon territorial en mobilisant les services de l'État en faveur de la politique de l'emploi et de la solidarité, de la lutte contre les exclusions et contre les discriminations. Il se charge également de mettre en œuvre une politique du logement adaptée aux particularités et aux besoins de la Capitale, comme de la bonne application des règles d'urbanisme et de protection des sites.

Sont en revanche de la compétence du préfet de Police de Paris : la sécurité des biens et des personnes (police administrative et judiciaire), la sécurité civile (lutte contre l'incendie, organisation des secours,...), ainsi que la délivrance de certains documents administratifs (passeports, cartes d'identité, permis de conduire, titres de séjour,...)


Partager :