Dossiers : Les chiffres de la région Île-de-France

Mise à jour : 30 janvier 2018

Située au carrefour des échanges européens et mondiaux, l’Île-de-France est la première région économique française et l’une des premières au niveau européen. Composée de 8 départements et 1 276 communes, elle accueille une population de 12,1 millions d’habitants (19 % de la population française métropolitaine), plus jeune que la moyenne nationale.

 

 

 

 

Logement

 

1 - Le parc locatif social en 2016

 

Territoire Nombre de logements
75 -  Paris 223 470
92 -  Hauts-de-Seine 196 805
93 -  Seine-Saint-Denis 217 918
94 -  Val-de-Marne 165 569
77 -  Seine-et-Marne 97906
78 -  Yvelines 115 151
91 -  Essonne 111 068
95 -  Val d’Oise 116 896
11 -  Île-de-France 1 244 785

 

1 244 785 logements locatifs sociaux en Île-de-France (2016).

 

Sources : Données Repères de l'Observatoire du Logement Social en Île-de-France ( édition 2016 ).

Le Schéma Régional de l'Habitat et de l'Hébergement adopté (SRHH) par le Comité Régional de l'Habitat et de l'Hébergement (CRHH)

Il s'inscrit dans le respect des orientations du Schéma directeur de la région d'Île-de-France, décline les objectifs franciliens de construction de 70 000 logements par an et fixe, en articulation avec la politique du logement, les grandes orientations d'une politique de l'hébergement et de l'accès au logement. Il détermine les objectifs à atteindre en matière de construction et d'amélioration des structures d'hébergement, et les réponses aux besoins des personnes en situation d'exclusion.

Pour en savoir plus : cliquer ICI

Construction de logements neufs 

Sur les 12 derniers mois, 100 200 logements autorisés et 80 600 ont été mis en chantier en Île-de-France : l’objectif fixé par le SDRIF de construire 70 000 logements par an est dépassé.

La dynamique de construction (mises en chantier) est forte : + 16,8% sur un an.

Avec 51 500 logements autorisés (+ 13,2 %) et 43 800 logements commencés (+24 %), la Métropole du Grand Paris (MGP) concentre 51 % des autorisations régionales accordées au cours des douze derniers mois et 54 % des ouvertures de chantier.

 

Production de logements sociaux 

2016 : année record en Ile de France : 36 187 agréments. (+ 20 ,2 % sur un an, + 38,3 % en 4 ans)

Ce chiffre exceptionnel est dû à l’application stricte de la loi SRU :le nombre de logements construits est de 178 % supérieur à l’objectif fixé pour le bilan triennal 2014-2016.

Fin 2017, la production de logements sociaux en Ile de France retrouve un rythme supérieur à 2015 :

30.183 logements locatifs sociaux agréés, dont 8.857 PLAI (29%), 11.533 PLUS (38%) PLUS et 9.793 PLS (32%).

Il s’agit du deuxième meilleur résultat des 15 dernières années.

 

Renouvellement urbain

En Ile de France, le nouveau programme national de renouvellement urbain concerne 107 Quartiers en politique de la ville (QPV), dont :

  • 59 quartiers d’intérêt national (61 QPV)
  • 43 projets d’intérêt régional (46 QPV)

 

Accès au logement 

60  % des ménages reconnus DALO depuis 2008 ont été relogés.

Fin 2016, le nombre de ménages « DALO » relogés équilibre celui des entrées dans le dispositif.

La mise en œuvre, par l’ensemble des partenaires du logement, des dispositions de la loi Egalité Citoyenneté qui prévoit la mise en œuvre de conventions intercommunales d’attribution et impose à chaque réservataire de reloger des ménages reconnus  DALO sur son contingent est un facteur clé de succès.

En savoir plus sur le DALO

 

SOLIBAIL : un dispositif déterminant pour la fluidité de l’hébergement vers le logement

5000 logements du parc privé sont aujourd’hui entrés dans ce dispositif d’intermédiation locative, financé et garanti par l’Etat en Ile de France, qui permet à des personnes précédemment hébergées à l’hôtel d’accéder, pendant une durée moyenne de 18 à 24 mois, à un logement de transition et d’être accompagnées dans leurs démarche de recherche d’un logement social.

Mieux connaître Solibail

La fluidité entre l’hébergement et le logement fonctionne :

Tous les mois, 650 personnes sortant d'hébergement sont relogées dans le logement social. La fluidité vers le logement est un enjeu central dans le dispositif d’hébergement car elle détermine la mesure de son efficacité et de sa capacité à absorber les besoins nouveaux qui s’expriment.

7783 personnes sont sorties d'un hébergement pour accéder à un logement social en 2017.

En 2016, Près de 16 000 personnes à la rue ont pu entrer dans le dispositif d'hébergement grâce à cette fluidité et aux 7 200 places créées en 2015.

Les enjeux restent importants :   709 151 demandes actives de logement social au 31 décembre 2017 pour un flux annuel de 77 766 attributions.

Hébergement et accès au logement : les chiffres clé 2016

 

La rénovation énergétique des logements 

280 logements rénovés tous les jours depuis 10 ans, avec une attention particulière pour les ménages modestes.

Les financements du programme Habiter Mieux, destiné à des propriétaires modestes, permettent de lutter contre la précarité énergétique.

800 000 le nombre de ménages franciliens pourraient bénéficier des aides de l’Anah pour rénover leur logement sur le plan énergétique.

Pour les inciter à se saisir des aides du Programme Habiter mieux, une campagne d’information relayée sur les radio et dans la presse départementale est déployée.

Mieux connaître le programme « Habiter mieux »

La lutte contre l’habitat indigne

 Les copropriétés dégradées et les ORCOD-IN

 2016 : 30,5 millions d’euros consacrés à la réhabilitation de copropriétés dégradées en Île-de-France, permettant le financement de près de 11 000 logements.

 Une stratégie régionale de lutte contre l’habitat indigne :

-          Un appel à projets pour une « stratégie urbaine de lutte contre l’habitat indigne », lancé par la DRIHL et l’ARS d’Île-de-France.

-          2016 : plus de 24 millions d’euros engagés pour réhabiliter plus de 4 100 logements indignes ou très dégradés (+ 17 %).

 

En Île-de-France, les politiques publiques d’hébergement, d’accès au logement et de développement et d’amélioration de l’offre de logement et d’hébergement sont portées par une Direction Régionale et Interdépartementale.

Créée par décret du 25 Juin 2010, la DRIHL, qui a fédéré plus d'une dizaine de services en charge de l'hébergement, de la production de logement et de l'accès au logement, manifeste la volonté de l’État d'adapter ses réponses dans les domaines de l’hébergement et du logement à la situation spécifique de l’Ile de France.

Présentation de la DRIHL